Si « bagarre » quand même, divorce.ch fournit une liste d’avocats que ce soit pour un divorce à Vaud, à Genève, ou ailleurs.

En Suisse, le divorce ne s’appuie plus sur la notion de « faute »…

Rien ne va plus dans votre couple ? Les disputes sont quotidiennes ? Vous avez fait appel en vain à un conseiller conjugal ? Dans l’espoir d’éviter votre divorce à Genève vous avez même sollicité un médiateur (https://divorce.ch/tout-sur-le-divorce/les-autres-alternatives/la-mediation) mais sans plus de succès ? Bref, c’est maintenant très clair votre couple n’a pas d’autres solutions que le divorce… Alors quels que soient vos griefs, sachez que la meilleure approche pour l’un comme pour l’autre et pour les enfants si vous en avez, ainsi que pour vos finances et vos nerfs, est le divorce par consentement mutuel. Depuis 2000, en effet, les « fautes » ne comptent plus. Que l’un ait trompé l’autre, qu’il ait quitté le domicile conjugal, etc., n’est plus un critère pour les juges en charge des divorces en Suisse. Leur premier souci sera l’intérêt des enfants s’il y en a, et l’équité. Autrement dit, prendre « le meilleur avocat de la ville » dans l’espoir de faire payer l’autre n’est plus une option valable. D’ailleurs depuis que la loi l’autorise, le divorce par consentement mutuel l’emporte sur le divorce « bagarre ». Il a été adopté par 9 divorcés sur 10 en Suisse ! Il faut dire qu’il coûte beaucoup moins cher et dure beaucoup moins longtemps.

Si « bagarre » quand même, divorce.ch fournit une liste d’avocats que ce soit pour un divorce à Vaud, à Genève, ou ailleurs.
Source : www.divorce.ch

Le plus simple ? Se mettre d’accord et passer par Internet

Le site divorce.ch est au service des couples qui veulent divorcer rapidement. Grâce à son accompagnement en ligne pour remplir les papiers nécessaires au divorce, tout devient beaucoup plus simple et plus sûr.